7 mars 2019 - Retour sur cette journée

c : Jeremy Bernard

c : Jeremy Bernard

Toujours sur un petit nuage après ce deuxième titre en poche, celui ci je le savoure encore plus que celui de 2017, par le fait d’avoir plus d’expérience et de maturité dans mon sport, mais aussi en ayant trouver un équilibre de ma vie qui me rend heureuse comme jamais. Etre en montagne tous les jours.
J’ai eu plusieurs discussions sur le thème la motivation à retrouver un titre, j’avais sans doute envie de me prouver à moi même de quoi j’étais capable sur le premier mais sur le second c’était plus une histoire de savourer chaque run et le moment présent, essayer de ne jamais me projeter dans le futur, mais de vivre l’instant qui s’offre à moi et rester positive à chaque situation.

Il m’est arrivée de temps à autre de craquer dans les bras de personnes que j’apprécie avec ces montagnes russes d’émotions, les différents décalages horaires, tous ces transports, les sollicitations de la vie, les projets vidéos, les retours de mauvais Karma… tout un condensé d’énergie qu’il faut savoir conserver ou dépenser au bon moment.
Comme par exemple savoir déconnecter lors des jours d’attente pour la prochaine compétition et éliminer tous le stress créer par soi même et les autres, le temps d’un tour chez le coiffeur, une randonnée ou tout simplement une bonne session de ski avec les copains/ines.

Le début d’hiver dernier était un peu spécial, débarquer dans un nouveau monde qu’est le freeride ou plutôt de la haute montagne et avoir un titre n’était pas chose simple, j’ai voulu griller des étapes et je me suis fait peur lors d’une mésaventure en montagne, ce qui m’a valu un long moment pour retrouver le gout de remonter sur ma planche.
Mais on apprend tous de nos erreurs et maintenant je sais que je n’irai plus jamais en montagne pour satisfaire mon égo.

Atteindre un nouveau rêve, et se dire que je l’ai fais, est une sensation tellement satisfaisante et enivrante, surtout quand ces 365 jours par an tournent tous autour de ces 6 minutes de descente accumulés. Réussir cet objectif de donner le meilleur de soi même quoi qu’il arrive, permet de prendre confiance en son corps et en son mental mais aussi en son subconscient qui enregistre bien des choses avec tout ce que l’on traverse depuis que l’on a pointé notre nez sur cette planète.

Merci encore à toutes les personnes, que je connais ou que je ne connais pas de me supporter tous les jours, vos messages font une réelle différence et n’oubliez pas que vous êtes illimités dans la création de vos rêves encore faudrait-il avoir plusieurs vies !


FWT19_ORDINO-ARCALIS_MKNOLL-6938.jpg
c : Jeremy Bernard

c : Jeremy Bernard